Les lauréats du lycée Vallon Bonnevaux, qui ont obtenu en 2018, leur Diplôme national du Brevet, leur CAP et leur BAC se sont retrouvés pour un temps convivial.

Fabrice Hua, chef d’établissement a pris le temps de féliciter chaque lauréat et de rappeler les taux de réussite de ce lycée qui sont bien au-dessus des moyennes nationales.

Nombreux sont ceux qui remercient l’équipe de Vallon Bonnevaux pour sa disponibilité, son accompagnement. Ils sont souvent reconnaissants et qualifient le lycée Vallon Bonnevaux de « tremplin » qui leur a permis d’aller vers la réussite, scolaire et/ou personnelle.

 

 

L’assemblée générale est toujours un temps fort dans la vie de l’établissement puisqu’elle permet de rappeler les valeurs et missions de l’association, de faire un  état des lieux quant aux formations dispensées, au travail effectué avec les élèves , aux projets à plus ou moins long terme.

A la clôture de cette assemblée, nous avons poursuivie avec la remise des diplômés de Saint Jean de Bournay.

Nous remercions chaleureusement notre présidente Marie – Claude PICHAT ,  Fabrice Hua chef d’établissement, notre comité de direction   ainsi que toutes les personnes présentes.

 

 

 

 

Une ludothèque à Vallon Bonnevaux

Et si on jouait ? C’est à partir de cette question que les élèves de 4ème ont travaillé toute une semaine et mené à bien un projet :

créer un espace ludothèque au sein de l’établissement, pour permettre aux élèves de se retrouver autour de jeux de société.

Après avoir découvert la ludothèque de Saint Jean de Bournay et fait une enquête auprès de leurs camarades, les élèves ont répertorié les jeux fédérateurs, qui pourraient plaire au plus grand nombre.

Ils ont alors proposé un argumentaire à leurs enseignants :

Quels jeux faut-il acheter et pourquoi ? Quels jeux pourraient être fabriqués et comment ?

Ils se sont alors lancés dans un atelier créatif qui leur a permis de fabriquer deux jeux puis ont cherché le coût des jeux à acheter pour pouvoir soumettre un budget.

Ils ont ensuite travaillé sur la communication pour promouvoir leur ludothèque : création d’une affiche « artistique » identifiant le lieu, réalisation d’un flyer et rédaction d’un texte informatif et incitatif à destination de leurs camarades, via les réseaux sociaux

Ils ont enfin testé leur espace ludothèque pour repérer les dysfonctionnements et points forts.

Dernière étape : ils présentent leur projet au responsable de la vie scolaire, font leur demande de budget. Le suspens n’est pas long : il approuve leur démarche et valide le budget ; les élèves de 4ème peuvent ouvrir leur ludothèque !

 

 

Le projet masterchef de l’EPI « le cadre de vie et les activités de restauration » s’est déroulé mardi 27 novembre .Cela permet aux élèves de découvrir des activités et des métiers en lien avec le cadre de vie et  de restauration.Ce projet permet d’allier 2 disciplines : l’ESF et l’anglais

Dans le cadre de l’EPI (le cadre de vie et les activités de restauration) les élèves ont travaillé depuis plusieurs semaines sur la réalisation du projet « master chef anglais ».

Après avoir identifié les différents métiers de la restauration, les particularités de la cuisine anglaise, les élèves ont choisi une recette typiquement anglaise à réaliser et à présenter le jour de la réalisation du projet. Le jour J, les élèves devaient réaliser leur recette dans un temps imparti et la présenter au jury composé de leur enseignante et du responsable de vie scolaire. Les 5 critères d’évaluation étaient : le respect du thème, les qualités organoleptiques de la préparation, la qualité de la présentation, la qualité de présentation orale et leur implication dans le projet depuis le début de l’année.

Après une dégustation et observation des différentes préparations présentées par les élèves (muffins, shortbread, breakfast typique anglais, pancake avec une marmelade à l’orange et bien d’autres…) le gagnant a été Yarik avec son Milkshake de concombres mentholé.

Les élèves étaient très investis lors de la réalisation de ce projet.

Qui sera le prochain gagnant du masterchef ?

Les d’élèves de 3ème ont réalisé en intégralité le menu. C’est ainsi qu’ils finalisent leur projet dans la cuisine pédagogique du lycée en élaborant de somptueuses recettes.

Nous nous sommes bien régalés.

Les trois slogans imaginés par les élèves ont été mis en application:

 

Manger du Bio c’est pour les costauds !
Manger du local c’est pas mal !
Manger équitable c’est abordable !

 

 

Dans le cadre du projet collectif « Réaliser un repas bio et local » : en route pour un shopping local afin de réaliser nos recettes !!! Avec notre partenaire « un coin de terroir »

Dans le cadre du projet collectif « Réaliser un repas bio et local », une dizaine d’élèves de 3ème ont visité l’Intermarché d’Apprieu. Le directeur Monsieur Rondot a expliqué les différences entre les produits Bio, Équitables et Locaux. Une séance de recherche de produits et de prix a permis aux élèves d’avoir un meilleure représentation de la différence entre chaque famille de produits. Ils ont également pu repérer les produits de la marque IS(H)ERE.

Trois slogans ont été imaginés par les élèves :

Manger du Bio c’est pour les costauds !
Manger du local c’est pas mal !
Manger équitable c’est abordable !

Les élèves et leur enseignant monsieur Baule, remercient Monsieur Rondot pour son accueil et ses explications.

Et c’est parti pour une semaine de projet collectif pour les élèves de 3ème !

L’objectif : réaliser et partager un repas réalisé uniquement avec des produits bio et locaux.

Ainsi toute la semaine, les élèves vont participer à des ateliers animés par les enseignants afin de découvrir et mieux connaître les produits bio et locaux.

De nombreuses sorties et des intervenants sont proposés : restaurateurs, visite de rayons bio de grandes surfaces, repérage de prix, réalisation d’affiches, rencontres avec des producteurs locaux, recherches de recettes…

Et puis les élèves vont réaliser le repas avec le cuisinier du lycée.

Hum… un bon repas en perspective réalisé par de jeunes consommateurs responsables !

 

C’est dans le cadre de la vie de classe et du cours d’éducation socioculturelle que les élèves de 4ème se sont rendus au cinéma voir un film documentaire : La cour de Babel de Julie Bertucelli.

« Ils sont Anglais, Sénégalais, Brésilien, Marocain, Chinois… Ils ont entre 11 et 15 ans, ils viennent d’arriver en France. Le temps d’une année, ils cohabitent dans la classe d’accueil d’un collège parisien. 24 élèves, 24 nationalités… Dans ce petit théâtre du monde s’expriment l’innocence, l’énergie et les contradictions de ces adolescents qui, animés par le même désir de changer de vie et de vivre ensemble, bouleversent nos idées reçues et nous font espérer en l’avenir… «

A travers ce film, les élèves ont pu s’identifier aux personnages, à la fois si semblables et si différents. Ils ont ensuite mené un travail de réflexion sur des notions essentielles telles que l’égalité et les différences, les règles du vivre ensemble…

 

Les élèves de 4e de l’Enseignement Agricole ont assisté à un spectacle au théâtre Saint-Martin de Vienne.

Les objectifs étaient de découvrir un lieu culturel et de participer à un spectacle vivant.

Le spectacle : « Les papillotes étaient chères cette année là » est une fantaisie policière de Noël.

Après la pièce, les élèves ont pu questionner les comédiens sur le travail autour du texte, de la mise en scène,etc.